Curriculum Vitae de Pr Wilfred MBACHAM FON

 

Pr Wilfred MBACHAM FON

 

 

 

 

 

1. Etat civil

Mbacham Fon Wilfred

Né le 01.01.1964 à Metta, Momo, Région du Nord-Ouest, Cameroun

Marié et père de 4 enfants

Distinctions honorifiques :

2012 - Homme de l’Année pour la Santé Publique en Afrique ; Institut Américain de Biographie, Etats-Unis d’Amérique

2011 - Admis Membre à l’Académie des Sciences du Cameroun

2010 - Admis Membre à l’Institut des Sciences de l’Afrique

2009 - Prix pour la Promotion de l’Excellence de la Recherche sur le Paludisme ; 5è Conférence sur le Paludisme en Afrique tenue au Kenya

2007 - Prix d’Excellence pour la Gestion de l’Initiative Multilatérale sur le Paludisme

2000 - Prix de Compétence pour la Gestion de la Fédération des Sociétés de l’Immunologie d’Afrique

1997 - Prix Albert Schweitzer de l’Ecole de Santé Publique de Harvard pour le Service et Réalisation Intellectuelle

1997 - Vainqueur, Valedictorien, Ecole de Santé Publique de Harvard

1996 - Prix Albert Schweitzer Fellowship of America pour le Service Communautaire

1995 - Prix du Leadership et Service, Ecole de Santé Publique de Harvard

1995 - Prix du Quart de Finaliste - Secrétariat pour la Santé et les Services Humains : Innovation dans la Promotion de la Santé et la Prévention des Maladies ; Etats-Unis d’Amérique

1994 - Prix de Reconnaissance Estudiantine, Ecole de Santé Publique de Harvard

1994 - Prix du Leadership et Service, Ecole de Santé Publique de Harvard

Adresse électronique : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

2. Statut administratif

Titre : Docteur (Dr)

Grade : Maître de Conférences

Etablissements :

a) Université de Yaoundé I

b) Faculté des Sciences

c) Département de Biochimie

d) Centre des Biotechnologies

e) Laboratory for Public Health Research Biotechnologies

 

3. Expertises dans la spécialisation

a) Biochimie et Parasitologie Moléculaire

b) Biotechnologie de la Santé Publique

c) Politique Sanitaire et Planification Stratégique

 

4. Articles dans les revues scientifiques

1. Titanji VPK, JF Ayafor, JP Muluh, WF Mbacham (1987) . In vitro Killing of Onchocerca volvulus (Filaroidea) Adults and Microfilariae by Selected Cameroon Medicinal Plant Extracts. Fitotherapia. 58(3) 338-339
2. Titanji VPK., Mbacham WF, Leke GRF (1987). Lectin binding Properties of Onchocerca volvulus Developmental Stages. Annales Universitaires des Sciences de la Sante, 3. 26-39.
3. Mbacham WF, Titanji VPK. (1988). Defined Antigens of Onchocerca volvulus. Annales de la Faculte des Sciences 1(4). 85-96
4. Titanji VPK. Mbacham WF and Mbakop A. (1988). Isolation and Biochemical Properties of the Cuticle of Onchocerca volvulus. Tropical Medicine and Parasitology 39, 100-104.
5. Titanji VPK., Mbacham WF and Sakwe AM. (1990). Identification of Different Radiolabelled Antigens of the Developmental Stages of Onchocerca volvulus. Acta Tropica 49. 307-321.
6. Titanji VPK. and Mbacham WF. (1990). Identification of the Surface Polypeptide Antigens of the Infective Larvae of Onchocerca volvulus. Transactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene 84. 696-700
7. Mbacham WF, Titanji VPK, Thunberg L, Rubin K, and Holmdahl R. (1992). A Monoclonal Antibody-based Immunodiagnostic Assay for Onchocerciasis. Tropical Medicine and Parasitology 43. 86-90.
8. Titanji VPK, Nche PN and Mbacham WF. (1992). Cell-mediated and Monoclonal Antibody Killing of Onchocerca volvulus Microfilariae. Scandinavian Journal of Immunology 36(11). 57-61
9. Penlap V., V. Titanji, W. Mbacham, Tedom, and R. Bercion. (1997). Rapid Diagnosis of Tuberculosis using PCR in Yaounde, Cameroon. Cameroon Journal of Biological and Biochemical Sciences. 7(1) 63-68.
10. Mbacham WF. (1997). Malaria: Cis-Regulatory Elements of Gene Expression in Plasmodium sp ScD Thesis, Harvard University School of Public Health, Boston USA.
11. Dechering KJ, Kaan AM, Mbacham WF, Eling W, Wirth DF, Konings RNH, Stunnenberg H. (1999). Isolation and Functional Characterization of Two Distinct Sexual-Stage Specific Promoters of the Human Parasite Plasmodium falciparum. Molecular and Cellular Biology 19(2). 967-978
12. Golightly LM., WF. Mbacham, J. Daily, and DF. Wirth. (2000). 3’ UTR Elements Enhance Expression of Pgs28, an Ookinete Protein of Plasmodium gallinaceum. Molecular and
Biochemical Parasitology 105. 61-70
13. Tengen EV, Mbacham WF and Titanji VPK. (2000), Rapid Evalaution of Antimicrobial properties of phytochemical products: the example of Vernonia calvoana (Hook. F.). Cameroon Journal of Biological and Biochemical Sciences 12(2). 56-63
14. Mbacham WF, Chow CS, Daily J, Golightly LM and Wirth DF (2001). Deletion analysis of the 5’ flanking sequence of the Plasmodium gallinaceum sexual stage specific gene pgs28 suggests a bipartite arrangement of cis Control Elements. Molecular and Biochemical Parasitology 113(1). 183-187
15. Titanji VPK, AS Newo, SM Ghogomu, J Soupgui, PF Akufongwe, WF Mbacham and M Fodje. (2002). Molecular Cloning of OVL3.C1, Marker of Putative Immunity in Onchocerciasis. Journal of the Cameroon Academy of Science, 285 – 288.
16. Ndip RN, Aroke, W. Mbacham, LM Ndip, VPK Titanji.(2004). Antibiogram and Plasmid Profiles of Neisseria gonorrhoeae Isolates from Cameroon: Useful tools for Epidemiological Survey. African Journal of Reproductive Health 7(2). 100-105.
17. Mbacham WF1,3, Atogho-Tiedeu BM, Mbacham MA, Tchuente VMF, Fankem S, Tawe B, Ebeng R, Tcheum-Tchuente5, Ogundahunsi O. (2005) Prescription Practice, Anti-Malaria Drug Trade and Therapy Seeking Habits in Cameroon. 4th Pan African Malaria Conference, Yaounde, Cameroon 2005
18. Mbacham WF, Mimche PN, Evehe MS, Makoge V, Masumbe PN, Amunom I, Songmbe MY, Titanji VPK, Wirth DF. (2005). Great Genetic Diversity of Plasmodium falciparum in Cameroon with Limited variation of the 5`cis-control region of Pfs25. 4th Pan African Malaria Conference, Yaounde, Cameroon 2005
19. Mbacham W (2005). Drug Resistance Surveillance in Africa (Review). 4th Pan African Malaria Conference, Yaounde, Cameroon 2005
20. Mbacham WF,, Evehe MS¹, Masumbe P, Gang B, Djoko CF, Gawa B, Tawe B, Mosoko J, Moulium R, and Titanji VPK. (2005). Pfcrt-based 76T Mutation for Evaluating Chloroquine Efficacy in Malaria from Ecologically Distinct Regions of Cameroon. 4th Pan African Malaria Conference, Yaounde, Cameroon 2005
21. Mbacham WF, Njuabe MT, Evehe MS, Moyou R, Ekobo A. (2005). Antimalaria Drug Studies in Cameroon Reveal Deteriorating Fansidar and Amodiaquine Cure Rates. Journal of the Cameroon Academy of Sciences, 5. 58-64.
22. Mbacham W, Evehe M, Akaragwe I, Mimche P, Ajua A, Echouffou JB, Kaur H, Roper C, Targett G, Greenwood B. (2005). Therapeutic Efficacy of Amodiaquine (AQ), Sulfadoxine-Pyrimethamine (S-P) and a combination of AQ+S-P for treating Uncomplicated Malaria in Cameroon Children. Acta Tropica 95S. 37
23. Mbacham W, Evehe M, Bilanda, Dimo T, Ndikum V, Ogundhunsi O, Njifutie Njikam, Ouedraogo J. (2005).Synergistic Effects in vitro of Chloroquine of Methanol extracts of Bidens pilosa leaves on resistant Plasmodium falciparum isolates. Acta Tropica 95S. 342
24. Mbacham, W, Evehe M, Mbulli A, Akaragwe I, Tawe B, Djoko C, Gang B, Masumbe P, Atogho B, Ebeng R. (2005). Therapeutic efficacy of Sulfadoxine-Pyrimethamine (Fansidar®) and mutation rates to Anti-folate genes in different region of Cameroon. Acta Tropica 95S. 337
25. Ane-Anyangwe IN, Akenji TN, Mbacham WF, Penlap VN, Titanji VP. (2006). Seasonal variation and prevalence of tuberculosis among health seekers in the South Western Cameroon. East African Medical Journal 83(11):588-595
26. Ndindeng SA, Joseph Kengue, Wilfred Fon Mbacham and V P.K Titanji. (2007). Bela-Manga1Effects of 1-methylcyclopropene treatment on the shelf life and quality of safou (Dacryodes edulis (G. Don), H.J. Lam). Forests, Trees and Livelihoods (17), 75–89.
27. Plowe CV, Roper C, Barnwell JW, Happi CT, Joshi HH, Mbacham W, Meshnick SR, Mugittu K, Naidoo I, Price RN, Shafer RW, Sibley CH, Sutherland CJ, Zimmerman PA, Rosenthal PJ. (2007). World Antimalarial Resistance Network (WARN) III: molecular markers for drug resistant malaria. Malaria Journal, 6. 121-125
28. Mbacham WF, PN Mimche1, PM Netongo, MB Evehe, A. Nji, I Amunom, JDaily, V Makoge, K Laserson, MY Songmbe, N Lomah, P Enyong, VPK Titanji, DF Wirth (2008). Limited Variation of the 5’cis-Control Region of the Transmission Blocking Vaccine Candidate Pfs25 amid Great Genetic Diversity of Plasmodium falciparum in Cameroon. African Journal of Biotechnology, 7(5). 523-533.
29. Pearce, R., Pota, H., Evehe M.B., El Hadj Bâ, Mombo-Ngoma, G, Malisa A., Ord R., Inojosa W., Matondo A., Diallo D.A., Mbacham W, van den Broek I.V, Swarthout T. D, Assefa, A, Dejene, S., Grobusch, M.P, Njie, F Dunyo, S, Kweku, M, Owusu-Agyei, S, Chandramohan, D, Bonnet M., Guthmann J-P, Clarke, S, Barnes K.I, Streat E., Katokele S. T., P. Uusiku, Agboghoroma, C.O, Elegba O. Y, Cissé B, A-Elbasit, I. E, Giha, H.A. Kachur, S.P., Lynch, C, Rwakimari, J, Chanda, P, Hawela, M, Sharp B, Naidoo I., Roper, C. (2009). Multiple origins and regional dispersal of resistant dhps in African P. falciparum malaria. Plos Biology, 6(4), 1-15.
30. Sagara I, Stephen Rulisa, Wilfred Mbacham, Ishag Adam, Kourane Sissoko, Hamma Maiga, Oumar B Traore, Niawanlou Dara, Yahia T Dicko, Alassane Dicko, Abdoulaye Djimde, F. Herwig Jansen,Ogobara K Doumbo.(2008). Efficacy and safety of a fixed dose artesunate sulfamethoxypyrazine-pyrimethamine compared to artemether-lumefantrine for the treatment of uncomplicated falciparum malaria across Africa: a randomized multi-centre trial. Malaria Journal, 8: 63-73
31. Yongabi K. A, W. F. Mbacham, K. K. Nubia and R. M. Singh (2009). Yeast strains isolated from HIV-seropositive patients in Cameroon and their sensitivity to extracts of eight medicinal plants. African Journal of Microbiology Research Vol. 3(4). 133-136.
32. Mbacham WF, Evehe M-SB, Netongo PM, Ali IM, Nfor NE, Akaragwe AI, Mimche PN, Nji AM, Djoko CF, Tawe B, Gawa B, Asongna T, Gang BT, Atogho-Tieudeu B, Nge N, Ebeng R, Mokube JA, Kuaban C, Bickii J, Penlap V, Titanji VPK and Njifutie-Njikam. (2009). Mutations within folate metabolising genes of Plasmodium falciparum in Cameroon. African Journal of Biotechnology 8 (19). 4749-4754.
33. Mbacham WF, BM Atogho-Tiedeu, Omobola Ogundahunsi, J Mosoko, J Dionne, G Fombad, RM Sikod, SA Anyangwa, S Smits. (2009). Social impediments to the prevention of the spread of HIV/AIDS in young adults in Cameroon State Universities. International Journal of Biomedical and Health Sciences 5(2). 65 – 78.
34. Mbacham W, Evehe M, Akaragwe I, Mimche P, Ajua A, Echouffou JB, Tawe B, Netongo MP, Kaur H, Roper C, Targett G, Greenwood B (2010). Therapeutic Efficacy of Amodiaquine, Sulfadoxine-Pyrimethamine and the Combination Amodiaquine and Sulfadoxine-Pyrimethamine for the Treatment of Uncomplicated Falciparum Malaria in Children in Cameroonian. Malaria Journal, 9:34 – 44
35. Boyom FF, Fokou PVT, Yamthe LRT, Nfopa AN, Kemgne EM, Mbacham WF, Tsamo E, Amvam-Zollo PH, Gut J, Rosenthal P. (2011). Potent Antiplasmodial Extracts from Cameroonian Annonaceae. Journal of Ethnopharmacology. 134. 717-724
36. Djoko CF, Nathan D. Wolfe, Nicole Vidal, Ubald Tamoufe, Celine Montavon, Matthew LeBreton, Brian L. Pike, Joseph Fair, Wilfred F. Mbacham,1 Alogos Benito, Anne W. Rimoin, Karen Saylors, Eitel Mpoudi-Ngole,7 Michael P. Grillo,8 and Martine Peeters (2010). HIV Type 1 pol Gene Diversity and Genotypic Antiretroviral Drug Resistance Mutations in Malabo, Equatorial Guinea. AIDS Research and Human Retroviruses.26(9). 1027-1033.
37. Djoko CF, Anne W. Rimoin, Nicole Vidal,Ubald Tamoufe, Nathan D. Wolfe, Christelle Butel, Matthew LeBreton, Felix M. Tshala, Patrick K. Kayembe, Jean Jacques Muyembe, Samuel Edidi-Basepeo, Brian L. Pike,1 Joseph N. Fair, Wilfred F. Mbacham, Karen E. Saylors, Eitel Mpoudi-Ngole,Eric Delaporte, Michael Grillo, and Martine Peeters. (2010). High HIV Type 1 Group M pol Diversity and Low Rate of Antiretroviral Resistance Mutations among the Uniformed Services in Kinshasa, DRC. AIDS Research and Human Retroviruses.26(10). 1-9
38. Kemgne EAM, WF. Mbacham, Fabrice Fekam Boyom, Paul Henri Amvam Zollo, Etienne Tsamo, Philip J. Rosenthal. (2011). In vitro sensitivity of Plasmodium falciparum field isolates to extracts from Cameroonian Annonaceae plants. Parasitol Res. DOI 10.1007/s00436-011-2456-7
39. Lubell Y, Sarah G. Staedke, BrianM. Greenwood, Moses R. Kamya, Malcolm Molyneux, Paul N. Newton, Hugh Reyburn, Robert W. Snow, Umberto D’Alessandro, Mike English, Nick Day, Peter Kremsner, Arjen Dondorp, Wilfred Mbacham, Grant Dorsey, et al,.. Christopher J. M. Whitty (2011). Likely Health Outcomes for Untreated Acute Febrile Illness in the Tropics in Decision and Economic Models; A Delphi Survey. PLoS ONE 6(2): e17439. doi:10.1371/journal.pone.0017439
40. Mbassi YEM, Marie Solange Evehe B., Wilfred Mbacham and John P. Muluh. (2011). Heat stable peroxidases from Vigna species (V). African Journal of Biotechnology Vol. 10(16), pp. 3168-3175,
41. Mbacham WF, Leopold Djokam Tientcheu1,2, Veronique Beng Penlap, Christopher Kuaban, Sara Eyangoh, Hubert Wang, Jean Bickii, Palmer Masumbe Netongo, William Titi Lembe5, Olama Abega, Njikam Njifutie, Teyim Pride and Baldip Khan. (2011). Detection of resistance-associated mutations in Mycobacterium tuberculosis isolates in Cameroon using a dot-blot hybridisation technique. African Journal of Biotechnology 10(53), 11016-11022.
42. Mangham LJ, Bonnie Cundill, Olivia A. Achonduh, Joel N. Ambebila2, Albertine K. Lele, Theresia N. Metoh, Sarah N. Ndive, Ignatius C. Ndong, Rachel L. Nguela, Akindeh M. Nji, Barnabas Orang-Ojong, Virginia Wiseman, Joelle Pamen-Ngako and WF. Mbacham. (2011). Malaria prevalence and treatment of febrile patients at health facilities and medicine retailers in Cameroon. Tropical Medicine and International Health. doi:10.1111/j.1365-3156.2011.02918
43. Virginia Wiseman V, Mangham LJ, Cundill B, Achonduh OA, Nji AM, Njei AN, Chandler C, Mbacham WF. (2012). A cost-effectiveness analysis of provider interventions to improve health worker practice in providing treatment for uncomplicated malaria in Cameroon: a study protocol for a cluster randomized controlled trial. Trials, 13:4 - doi:10.1186/1745-6215-13-4

 

5. Livres et chapitres de livres

Besong M., Mbacham W. & Nditafon G. (2002): New Biology for Schools, Bk 1 & 2

Nourishing the Ailing Body – WF Mbacham (Ed) 2010 100p

Musings on the Spiritual Ideologies of Michael Bame Bame WF Mbacham (Ed) – 2012, 60p

Cameroon Malaria Research and Control – WF Mbacham (Ed) - 2012, 125p

 

6. Communications dans les conférences scientifiques

Ateliers et conférences organisés au plan national

1. Cmr. Soc. Biochem & Mol. Bio. (SOCAB) - Sympos – Dschang, 2001, Yaoundé 2002

2. Cours Mémorial des Sciences Chimiques d’Ayafor, Yaoundé - 2002

3. Atelier Annuel sur la Biotechnologie et le Développement - 1999, 2000, 2001, 2002, 2004, 2005

4. Action Communautaire pour la Prévention du SIDA, Bamenda - 2002, 2003, 2004, 2005

5. Atelier sur le SIDA et la Santé Reproductive, Limbe – 2002 - 2012

6. Forum sur le Leadership des Jeunes, Yaoundé 2009

Conférences internationales organisées

1. Président - Comité d’Organisation Locale and Vice-Président du Comité Scientifique: 4e Congrès de la Fédération des Sociétés de l’Immunologie en Afrique ; 2000 Yaoundé Cameroun - 135 participants

2. Président – Comité d’Organisation Local: Fédération Africaine des Sociétés de la Biochimie et de la Biologie Moléculaire. Yaoundé Cameroun ; Novembre 2003 - 118 participants

3. Président – Comité d’Organisation Local: Initiative Multilatérale sur le Paludisme – 4e Conférence Pan Africaine. Yaoundé Cameroun. 13 - 18 Novembre, 2005 - 2000 participants

4. Conférence de l’Union Européenne sur les Maladies Liées à la Pauvreté. 10 - 11 Juin 2008, Bruxelles (membre du comité des 5 de l’Union Européenne) - 300 participants

5. Assise Pan Africaine de lutte contre le Paludisme (APALP), 2006 (Zambia), 2007(Morrocco), 2008, 2009 (Nairobi), 2010 (South Africa), 2011(France), 2012 (Sénégal)

6. 2nd Coordination Meeting International Atomic Energy Agency (IAEA) AFRA projects - Burkina Faso, Octobre 2012

 

7. Mémoires et thèses encadrés

a) Diplômes du Second Cycle Universitaire

1. NKOUAWA Agathe: Université de Yaoundé I

Production et Caractérisation de la Taq ADN Polymerase

1999

2. NETONGO M Palmer: Université de Yaoundé I

Of Drug Resistance and Allelic Dispersion: Field Characterisation of P. falciparum cg2-psm & ?-1 genes.

2000

3. DJOKO Finyom Cyrille Leduc: Université de Yaoundé I

Population structure Analysis of Plasmodium falciparum in a Savanna Country of Cameroon

2000

4. MOGOUN TCHUENTE Viviane M. F. : Université de Yaoundé I

Chimiothérapie Antipaludéenne : Prestations Médicamenteuses Légales et Informelles A Yaounde

2001

5. AGHOKENG Fobang Avelin: Université de Yaoundé I

Prevalence of HIV in 3 provinces of Cameroon: Centre, Littoral and Northwest – Preliminary Results Towards Establishing Genetic Variability

2001

6. ANCHANG Juliana Adjem: Université de Yaoundé I

Malaria Parasitaemia and Isotypic Analysis of P. falciparum – specific Antibodies in paired maternal and chord blood samples from south-western Cameroon

2001

7. ASONGNA Theresia Forkem: Université de Yaoundé

Molecular Epidemiology of some Drug Resistance Markers of Plasmodium falciparum in Fontem

2001

8. FONBAH Ernestine Afor: Université de Yaoundé I

Prevalence Of the S108N Mutation On The dhfr-ts Gene of P. Falciparum Conferring Resistance To Pyrimethamine In A Savannah Town Of Cameroon.

2002

b) Masters en Sciences

1. AMUNOM Immaculate : Université de Buéa

Polymorphism Of Pfs25 Promoter In Field Samples: The Gene For A Plasmodium Falciparum Malaria Transmission Blocking Vaccine Candidate

2000

2. TENGEN Edwin Vola - Université de Buea

Development of Methods for the Evaluation of Phytochemical Products: Antimicrobial properties of Vernonia calvoana

2000

3. NDINDENG Sali - University of Buea

Binding properties of Extracts of Lawsonia inermis on Proteins

2000

4. DJOKO Finyom Cyrille Leduc: Université de Yaoundé I

Population Structure Analysis Of Plasmodium Falciparum In A Savannah Country Of Cameroon.

2001

5. MASUMBE Palmer Netongo: Université de Yaoundé I

Molecular Epidemiology of Anti-Malarial Drug Resistance in Cameroon : The use of cg-2 and Pfcrt as Markers

2001

6. Mimche Nsangou Patrice- Université de Yaoundé I - 2003

Analyse de la Structure Génétiques de la Population de Plasmodium falciparum Chez les vivant

dans la Province de Sud-Ouest Cameroon.

7. TIBA Tsafack – University of Yaounde I

Utilisation de la PCR en vue l’Evaluation d’un test rapide de HIV: HIV -1/2 Determine®

2003

8. LOUGBOU Nzu Guy D’Or - University of Yaounde I

Approche de la Diversité Génétique chez l’Espèce Schistosoma Haematobium dans quelques foyers du Cameroun

2003

9. AKARAGWE Ateh Isabel - Université de Buéa

In vivo Sulfadoxine/Pyrimethamine Resistance in Children with uncomplicated falciparum malaria in Limbe, South Western Cameroon

2003

10. DEMANGA Galamo Corine Josiane: Université de Yaoundé I

Caractérisation Moléculaire Et Méthodologie de Clonage du Gène hps86 du Plasmodium falciparum

2004

11. DOMYEUM Jenny Suzy – Université de Yaoundé I

Caractérisation Moléculaire Et Méthodologie de Clonage du Gène lactate dehydrogenase du Plasmodium falciparum

2004

12. BILANDA Danielle Claude – Université de Yaoundé I

Effets in vitro de l’Extrait au Methanol des Feuilles de Bidens pilosa sur la chloroquino -resistance de Plasmodium falciparum.

2004

13. SADEUH MBA Serge Alain, Université de Yaoundé I

Fréquence de détection et diversité génétique du virus de l’hépatite B chez les primates non humains du Cameroun

2007

14. TIENTCHUE DJOMKAM Leopold, Université de Yaoundé I

Détection moléculaire des mutations responsables de la résistance aux antituberculeux majeurs chez Mycobacterium tuberculosis.

2007

15. SONELLA Nelson, Université de Yaoundé I

Variation of biomedical and Haematological parameters upon treatment of uncomplicated malaria with Artemisinin based combination therapies: case of Aremether

2007

Lumefantrine and Artesunate sulfamethoxypyrazine Pyrimethamine

16. ACHINKO AYEHNGWO Daniel, Université de Yaoundé I

Detection of malaria parasites in Bangolan: Microscopy versus molecular methods

2008

17. NDIFOR ANTHONY KOHNWYI, Université de Buea

Molecular indices and the association between chloroquine and acetogenins on the in vitro growth inhibition of P. falciparum field isolates in Yaounde, Cameroon

2008

18. BATE-EYA BECKY ELVIRA EWUBE spouse BESONG, Université de Yaoundé I

Health-seeking behavior of university students: case study of three universities in Yaounde- Cameroon

2008

19. YONTE NDIH Martine, Université de Yaoundé I

Implication de listeria Monocytogenes et de Plasmodium SPP. Dans les avortements spontanés a l’hôpital central de Yaoundé.

2009

20. GHEPDEU YOUBOUNI GISELE Flodore, Université de Yaoundé

Detection of a foreign gene in food products in Cameroon: Case of cereals and cereal-based products

2009

21. DONFACK SONTSA Olivier Tresor, Université de Yaoundé I

Phylogenetic analysis of the gag genes of the Human Immunodeficiency Virus (HIV) and Human Endogenous RetroViruses (HERVs)

2009

22. KANOUO TCHINDA Priscille Flore, Université de Yaoundé I

Acute phase reactants in malaria: the case of C-Reactive Protein(CRP) in patients treated with amodiaquine (AQ), Sulphadoxine-Pyrimethamine(SP) and the combination of AQSP

2009

23. EKOLLO MBANGE Aristid Herve, Université de Yaoundé I

Comparison of three methods, PCR, microscopy and RDTs, for the detection and speciation of plasmodium species in pregnant women and children in Bangolan, North West region of Cameroon

2010

24. CHEDJOU KEGNE Jean Paul, Université de Yaoundé I

GENE NAT2, predominance des metaboliseurs lents et implication dans la reponse aux ASAQ

2011

25. ENGWA AZEH Godwill, Université de Yaoundé I

Genetic diversity of plasmodium falciparum in Bamenda and Yaounde, Cameroon: RDT as source of DNA

2011

c) Thèses de Doctorat

Médecine - MD

1. TANIFUM née Oringi Patricia – Université de Yaoundé, CUSS

Screening of some medicinal plants extracts for biological activity

1990

2. TAWE Bantar - Université de Yaoundé I

Plasmodium falciparum Prevalence of Putative Chloroquine Resistance Markers in the Nkambe Health District

2001

3. YAUBA Saidou, Université de Yaoundé I

Efficacy and Safety of Artermisine-Combination Therapy in Bangolan, Northwest Region and Mutengene Southwest Region, Cameroon

2007

Doctorats - PhD

1. TEDOM – Université de Yaoundé I

Contribution a la mis au point d’une methode de diagnostic plus efficace de la tuberculose par la PCR

2003

2. EVEHE Marie-Solange Université de Yaoundé I

Anti-Malaria Drugs: Resistance in Cameroon by Use of Molecular Markers

2005

3. Atogho Barbara Mma – University of Yaoundé I

Evolutionary Trends in Infectious Diseases: Community-derived Epidemiologic Sensors for Onchocerciasis, HIV/AIDS & Malaria in Cameroon

2006

4. Irene N. Ane-Anyangwe, Univ of Buea

Epidemiology of TB in the South West Province of Cameroon: Implications of Mycobacterium tuberculosis Gene Mutations and HIV/AIDS, Malaria Co-Infections

2007

5. Netongo M. Palmer - University of Yaounde I

Molecular Indices of Failure to Anti-malaria Chemotherapy in Cameroon: Drug Regimens from 2002 to 2007

2009

6. BILANDA Danielle Claude University of Yaounde I

Propriétés anthypertensive et antioxydant des extraits des écorces de Allanblackia floribunda Oliv,(Clusiaceae) chez le rat

2010

7. Madiesse KEMGNE EUGENIE AIMEE University of Yaounde I

Potentialité des extraits de trois annonacées Camerounaise contre l’agent causal du paludisme Plasmodium falciparum.

2012

8. NFOR Emmanuel Nfor, University of Yaounde I

Molecular phylogeny of Pasmodium falciparum Strains using Markers of Diversity and Resistance to Sulfa-doxine-Pyrimethamine in the Ndu district Northwest Cameroon

2012

9. Serge Alain Mbah University of Yaoundé I and University of Paris VI

Circulation, diversité génétique et évolution des entérovirus humains au Cameroun - interactions avec les poliovirus vaccin aux et les entérovirus simiens

2012

10. Innocent M. Ali , University of Yaoundé I

Identification of Human Immune Response Factors and Molecular Correlations with Fever and Parasite Clearance during Infection with Plasmodium. falciparum

2012

 

8. Projets de recherche

2010 EVIMALAR - Biology and Pathogenesis of Malaria, (45000 Euros) EU-FP7

2009 ACT Field Studies in Malaria, Cameroon (140 000 USD) World Health Organization

2008 PRD College (€1,408,000) EU FP7 (co-grant)

2008 ACT consortium, (co-grant) (410000 USD)

2007 BIOMALPAR Biology and pathology (€ 200 000) EU FP6

2006 US Embassy West African AIDS Fund ($ 100 000) US Embassy West African

2005 Gates Malaria Partnership – ACT Clinical Efficacy in Cameroon ($75 000)

2005 Human Factors and Therapeutic Response Network ($80000) IAEA

2003 International Visitor Program in Infectious Diseases ($10 000) US State Department

2003 Gates Malaria Partnership (£213 000) London School of Hygiene & Tropical Medicine

2001 Molecular Epidemiology of Malaria and TB Drug Resistance (80 000€) IAEA

1999 Biotechnology for Innovation & Discovery ($ 8000) NEB Foundation, USA

1998 Molecular Markers of Disease Expression- Malaria ($40 000) WHO Funding Geneva

1996 Field Studies in Malaria, Cameroon ($ 10 000) World Health Organization Funding Geneva

1994 Fellowship Studies at Harvard ($ 70 000) World Health Organization,

1994 Community Volunteerism ($ 2 000) Schweitzer Urban Fellow, Boston

1992 Award for a PhD at Harvard ($120 000) New England Biolabs Foundation

1989 Hybridoma Technology, University of Upsalla, Sweden ($10 000) W.H.O. Fellowship

1987 Studentship ($ 8 000) Uppsala University, Sweden

 

9. Projets de développement

Agenda de développement national et international

Bioinformatiques - Université de Yaoundé I

Elle est une nouvelle discipline inévitable pour la compréhension des processus et mécanismes de la biologie moléculaire qui cadre avec le système LMD. En rapport avec le réseau international AFRICARAMI et en partenariat avec le Centre Pasteur de France, un atelier sur la Bioinformatique et ses applications sur les génomes moléculaires (particulièrement les maladies infectieuses) avait été organisé en Janvier-Février 2012 et celui-ci exigeait de bonnes aptitudes sur le système de communication c'est-à-dire la maitrise de l’outil informatique.

L’atelier avait réuni les enseignants d’Université, les étudiants (Masters et PhD) ainsi que des chercheurs de différents Universités et institutions de recherche du Cameroun dans le but de renforcer leurs capacités qui plus tard devrait les aider dans leurs travaux.

Aptitudes Parascientifiques - Université de Yaoundé I

Un autre programme de cours initié dans le Département de Biochimie porte sur la Communication, Gestion, Anthropologie et l’Entreprenariat qui sont des instruments indispensables et utiles aux étudiants pour les Sciences au service du Développement.

Contribuer à la politique : Rapport de la Recherche et Contrôle du Paludisme au Cameroun

En collaboration avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme au Cameroun et la Coalition du Cameroun contre le Paludisme, un rapport a été dressé pour la première fois. Il comprend quatre grandes parties. La première portant sur le contrôle et l’épidémiologie du paludisme révèle les taux de morbidité, mortalité, prévention, gestion et donne un ensemble des statistiques de 2008 à 2009. La seconde partie qui est la recherche sur le paludisme défini d’abord les différentes et plus récents thèmes de recherches du paludisme qui ont été menées avant de donner les résumés des résultats ; il présente aussi l’état de la résistance des antipaludéens et des insecticides à travers le pays assorti d’une présentation des gènes de résistance. La troisième partie qui est l’étude des résultats sur l’économie de l’approvisionnement des combinaisons de traitement à base d’Artémisinine subventionnés s’est concentré sur les ACT et a évalué les résultats des subventions au niveau des points de ventes, examiné les chaines de distribution de ces médicaments et a ressorti en clair les difficultés pour leurs accès et le ravitaillement des populations. Enfin, la quatrième partie des résultats de l’enquête sur le paludisme dans quatre districts de santé du Cameroun présente les indicateurs préventifs du paludisme dans cinq districts de santé sélectionnés dans les régions du Centre, Adamaoua et Sud-ouest. La connaissance sur l’art du contrôle et de la recherche du paludisme va grandement aider tant la communauté des chercheurs locaux que les bailleurs de fonds pour soutenir le succès en renforçant les efforts et engagements d’un Cameroun débarrassé du paludisme. Le soutien du gouvernement est plus que jamais souhaité spécialement pour l’utilisation des données ci-dessus mentionnées permettant d’élaborer une meilleure politique accompagnée des moyens devant les accompagner. La régularisation de l’écoulement des médicaments dans tous les secteurs tant chez les détaillants et exclusivement les sauveteurs reste un des sujets les plus préoccupant dans ce domaine ; il semble représenté l’une des fuites qui est la source de résistance aux anti-malariales et à l’origine des dépenses outre que celles prévues et envisagées par le gouvernement.

Contribution vers l’assurance de la qualité des aliments

Ceci est une évolution de EDULINK LIVE qui met ensemble les institutions de la médecine vétérinaires de la zone CEMAC et sponsorisé par le programme ACP – UE. Le Prof. Mbacham est en grande partie l’initiateur et promoteur de programme de Master en Sécurité Alimentaire qui est une obligation du développement dans le domaine de l’agro-biotechnologie et est de nature multidisciplinaire conduisant à la spécialisation/professionnalisation spécifique. Il sera destiné aux détenteurs d’un diplôme universitaire tels que les bio scientistes, ingénieurs, médecins vétérinaires, les scientistes et autre qui à la fin de leurs études possèdent des connaissances nécessaire sur la chaine du contrôle de la qualité des aliments. C’est une formation qui vient compléter la connaissance déjà acquise dans différentes disciplines requises de l’industrie alimentaire et aussi bien l’administration, régulation et les aspects techniques.

L’objectif de cette formation est de produire des spécialistes de la sécurité alimentaire. De ce fait, la formation inclura :

-          Un accompagnement des disciplines scientifiques et techniques, les instruments du contrôle de qualité, des cours spécialisés, un stage en industrie et un mémoire.

Cette formation permettra la compréhension de l’industrie alimentaire. Il exigera les connaissances fondamentales dans les domaines de la biochimie, microbiologie et physique mais sera orienté vers les applications technologiques et professionnelles. Il ressortira

-          Les sciences alimentaires et la relation entre le processus, composition et qualité, les techniques d’analyses, contrôles et contamination, l’ingénierie alimentaire.

L’influence des facteurs supra cités dans le processus de l’industrie alimentaire, techniques culturales, zoo-technique et les facteurs environnementaux ne seront pas approfondis. Le programme principal mettra ensemble les experts des secteurs industriels avec des visites dans ces industries, l’implication dans les journées portes ouvertes nationale et internationales. Les enseignants viendront de différents établissements membres d’EDULINK-LIVE et aussi d’autres institutions en fonction des besoins requis lors de la formation. La professionnalisation offerte s’exprimera sur l’aptitude à l’auto emploi des étudiants acquis sur la maitrise des disciplines para scientifiques telles que la communication, la gestion, le développement des projets, la direction et aussi bien la recherche des financements.

Recherche sur l’économie de la combinaison thérapeutique d’Artémisinine au Cameroun

Traduire l’information reçue sur la résistance des médicaments et l’utilisation des anti-malarias pour l’efficacité et la prescription adéquate. L’une des contributions majeures du développement durable est basée sur le projet REACT (Recherche sur l’Economie des ACT). Le projet REACT évalue le coût réel et les implications d’équité sur les interventions visant l’amélioration des aptitudes du personnel soignant à prescrire un traitement efficace pour le traitement du paludisme simple. L’admission d’un traitement adéquat est d’intérêt tant social qu’économique et permet de se focaliser sur le traitement efficace du paludisme, la fiabilité et la qualité des diagnostiques paludiques, la gestion publique des ACT, le secteur privé, les détaillants et l’implication du coût supporté par le gouvernement. A travers cette étude, il ressort que la gestion du paludisme ne sera efficace que si les manquements sont identifiés et les politiques sanitaires y afférentes conçues et vulgarisées.

Cellule Opérationnelle pour la Recherche et le Développement (CORD-UYI)

Placée sous l’autorité du Vice-Recteur chargé de la Recherche et de la Coopération avec le Monde des Entreprises (VRRCME), et sous le programme de recherche dénommé « Poverty Related Diseases College » (PRDC), la Cellule Opérationnelle pour la Recherche et le Développement est un organe ayant à sa tête un coordinateur/ une coordinatrice soutenu(e) par un collaborateur/une collaboratrice. Dans l’élaboration et la mise en œuvre de sa mission, les responsables de la Cellule seront assisté(e)s par deux superviseurs désignés par le VRRCME notamment le Prof. Wilfred Mbacham et le Dr. Clément Abega. L’acte portant création de la Cellule s’inscrit dans une dynamique constructive. Trois Objectifs principaux seront énoncés et prescrits dans le cahier des charges de la CORD-UYI : Objectif 1 : L’appui à la politique de recherche-coopération favorisant sa structuration, sa planification et son développement pour un accroissement de sa lisibilité et sa visibilité nationale et internationale. Objectif 2 : La promotion de la recherche, d’une solide formation professionnelle/disciplinaire et transversale des étudiants et des chercheurs par un encadrement et une assistance de proximité dans des conditions améliorées. Objectif 3: La contribution à la valorisation des travaux des chercheurs et à la préparation de la future insertion professionnelle des étudiants-chercheurs, en relation avec le monde des entreprises.

Contributions vers la bonne gestion des maladies

La Biotechnologie de la Santé Publique

La Biotechnologie de la Santé Publique (BSP) permet de prédire les recherches en cours et de les traduire en une liste grandissante offrant des possibilités de nouveaux tests de diagnostique au patient conduit en laboratoire clinique ; en même temps elle permet le développement des médicaments pour des soins appropriés. Cette nouvelle technologie qui apporte du neuf dans la gestion des patients aux Cameroun, donnera une indication que le patient est au risque d’atteinte d’une maladie bien avant l’apparition des symptômes. Donc, la BSP est un domaine porteur dans l’application de la médecine clinique au Cameroun. L’objectif principal du programme est d’offrir des cours qui conduiront vers un Master en Santé Publique de la Biotechnologie (MSP-Biotech). Les objectifs spécifiques sont :

-          d’améliorer les fondamentales théorique et pratique nécessaire pour une meilleure utilisation des outils moléculaire/biotechnologique en Santé Publique,

-          de préparer les candidats afin d’être prêts aux diplômes académiques les plus élevés en Santé Publique de la Biotechnologie,

-          d’armer les étudiants à la possibilité de devenir des entrepreneurs et assister à l’établissement de la biotechnologie d’industrie,

-          d’offrir des aptitudes aux étudiants leur permettant de traduire leurs connaissances au bénéfice de la santé pendant les interventions sanitaires.

Fobang Foundation - Promouvoir la Science et la Santé : Cause Biologique de la Maladie

Depuis 1998

La Fondation Fobang du Cameroun vise à aider les populations au sens large d’accepter les Sciences Biologiques comme fondement de leur perception de la santé et de la maladie ; ceci dans le but d’administrer les soins et de prévenir efficacement la maladie. FF en tant qu’organisation volontaire promouvant la science et la santé vise à, contribuer de manière efficace aux problèmes majeurs causés par les maladies infectieuses (paludisme, HIV/SIDA, tuberculose et les infections sexuellement transmissibles) au sein des populations africaines au travers de nouvelles voies culturelles liées à l’éducation de la santé et à travers des volontaires engagés qui vont promouvoir la prévention et aussi permettre aux populations de recevoir la compréhension fondamentale de la biosciences de la vie, la santé et la maladie. Les stratégies d’accomplissement de cette philosophie sont basées sur la conviction que le développement commence avec les peuples et que chaque apprenant doit être encouragé à devenir enseignant. La FF recrute son personnel volontaire à travers la mobilisation des étudiants et enseignants d’universités, des départements de biologie, des professeurs de biologie de second cycle secondaire et des élèves des enseignements secondaires ; aussi elle encourage même les jeunes non scolarisés des communautés villageoises à devenir volontaires.

Développement international

PRD College – Cours – Programme International de Biomédecine et Développement

2009 - 2012

Programme Educationnel Electif de Base (PEEB) 3 semaines - [Université de Makéré, Kampala Ouganda] couvre les aspects Moléculaires, de PR&ND de l’infection à la manifestation clinique - Sciences Cliniques - Pathologie, gestion et prévention de PR&ND - Cours Electif. Les étudiants choisissent soit : le Paludisme, la Tuberculose, le SIDA, et les Maladies Liées à la Pauvreté (MLP) ou - PEEB2 - Contrôle des Vecteurs et épidémiologie du Paludisme, TB, SIDA et MLP. Programme Electif Educationnel Avancé – 3 semaines [Université de Cape Town RSA]. Etait orienté vers la traduction de la recherche utilisant les matériels technologiques les plus récentes (Pharmacologie des MLP) et PEEB2 (Contrôle des Vecteurs et épidémiologie des MLP). Programme Educationnel Obligatoire (PEO) Cours – contexte d’enseignement 3 semaines [Université de Yaoundé I, Cameroun]. PEO1 – Gestion de la Science ; PEO2 Aptitudes de diriger ; PEO3 – Contexte d’enseignement ; PEO4 – Principes de la Recherche Opérationnelle ; PEO5 – Bases de la Pédagogie ; PEO6 – Droits de la Propriété Intellectuelle (DPI) – Patentes; PEO7 – Communication Programme d’Echange en Sciences- 6 mois – Institutions impliquées- Européenne et Africaine, Centres d’Excellence, Programme de Recherche, Programme d’Encadrement Expérimental, Revue des propositions scientifiques ; Octroie des Voyages d’Etudes ; Suite de Programme dans les Institutions Mères. Connaissance du Terrain (3 mois) – 3 mois d’Expérience Pratique permettant aux étudiants d’Europe en duo à ceux d’Afrique d’acquérir l’expérience et se familiariser aux besoins de développement de l’Afrique, - Encourager les duos d’étudiants Afrique Europe d’harmoniser leur agenda de recherche aux priorités utile au développement pour les secteurs de la santé et de la recherche dans les Nations Africaines. – Encourager une collaboration entre les duos des étudiants pour l’élaboration de futur projet de recherche telle exigée pour la fin de la formation.

Installation d’un Laboratoire de Radio-nucleide à Bangui en Afrique Centrale et à Dakar, UCAD Sénégal pour l’Agence Internationale de L’Energie Atomique

2006-2010

Le travail consistait à installer les Laboratoires qui fourniront une évaluation de l’état des maladies transmissibles dans les pays et à travers des discussions avec le Ministre de la Santé, déterminer les priorités gouvernementales dans les domaines dans l’immédiat et à moyen terme. Deuxièmement d’évaluer les infrastructures des Laboratoires de Santé Publique National en termes d’espace, personnel, équipement, bâtiment etc. Troisièmement élaborer les documents de projets nationaux basés sur le concept du projet accepté et assorti du cadre logique et tableaux y afférents (qui devraient être approuvés par le Gestionnaire des Programmes) mentionnant la liste des équipements, le plan de travail, les activités, les enseignements requis se focalisant sur le développement des ressources personnelles. Finalement de communiquer avec le Représentant de l’OMS afin de déterminer les soutiens possible pouvant provenir d’eux dans le projet national qui sera développé. Aussi d’évaluer les aptitudes de l’institut de travailler avec les isotopes (3H & 32P).

Agence Internationale de l’Energie Atomique - AFRA

Les projets AFRA sont sponsorisés par l’AIEA pour établir la surveillance de la résistance des médicaments de paludisme et Tuberculose dans un groupe de 32 pays d’Afrique. La technologie est transférée à travers l’assistance collective sur le terrain de plasmodium falciparum et Mycobacterium de la tuberculose. Les techniques moléculaires impliquées celle du prélèvement (the dot blot technique) et l’utilisation des radios isotope à marquer analyser et révéler la présence ou l’absence de mutations qui confère la résistance de ces deux pathogènes et conseiller le programme National de Lutte contre le Paludisme pour présenter les difficultés des politiques guidées par les informations recueillies.

Institut Européen Virtuel de Recherche sur le Paludisme (EVIMALAR)

Le BIOMALPAR actuellement renommé EVIMALAR est un Réseau d’Excellence originellement sponsorisé par le FP6 et actuellement par le FP7. Il regroupe 32 instituts dont 10 d’Europe, 5 en Afrique, 1 de l’Inde, tous engagés dans la recherche fondamentale du Plasmodium. Ce Réseau coordonne ses efforts dans le virtuel, les bases des multi centre « Institut de Recherche Européen sur le Paludisme » ; les activités de recherche d’ensemble sont organisés en 4 bouquets portant sur l’Immunologie, Pathogénèse, Systèmes Biologiques et Biologie Moléculaire du Plasmodium. Il dirige un Programme Doctoral PhD et un Programme Post Doctoral semblable à d’autres programmes du FP6 et FP7. La résultante du programme est la publication conjointe des « Méthodes de Recherche sur le Paludisme » et il partage les plateformes communes ; le BIOMALPAR dirige des cours sur le paludisme, l’imagerie technologique et tient des conférences annuelles.

Afrique et Caraïbes pour la Recherche en Maladie Infectieuse (ARICARAMI)

Les membres du réseau S&T Afrique Caraïbe de soutien à la lutte contre les maladies infectieuses sont soumis aux principes exposés ci-dessous : Le réseau S&T – ACMI a pour mission de renforcer les capacités de recherche des laboratoires pour prévenir et diagnostiquer les maladies infectieuses, en particulier de la Tuberculose Multi Résistante et des Infections Respiratoires Aiguës dans les pays de la région Afrique Caraïbe, en particulier le Mali, le Cameroun, Madagascar et Haïti. 2. Les membres du réseau S&T – ACMI doivent établir ou étendre les liens avec les réseaux internationaux ou nationaux existants, pour renforcer et harmoniser les politiques de recherche. Le réseau doit également mettre en lien des institutions nationales et internationales (laboratoires nationaux de santé publique, laboratoires de recherche, laboratoires universitaires, hôpitaux) pour améliorer les capacités locales et le niveau de santé dans les pays en développement.

Initiative de Renforcement de Capacités en Afrique (ISHRECA)

ISHRECA est une Initiative de Renforcement de Capacités de Recherche en Santé en Afrique. Sa vision est la Recherche en Santé d’Afrique qui réduit la charge de maladie et améliore la santé du continent. Sa mission est de promouvoir la création des pôles autonomes d’excellence capable d’initier et amener la haute qualité de recherche en santé en Afrique aussi bien que la traduction des produits de recherche dans les politiques et pratiques au travers de meilleurs approches de renforcement de capacités individuelle, institutionnelle et des systèmes.

Afrique pour l’Innovation Mobilité Echanges Globalisation et Qualité (AFIMEGQ)

Le projet AFIMEGQ « AFrique pour l’Innovation, la Mobilité, les Echanges, la Globalisation et la Qualité » est un projet de mobilité sous tendu par une approche innovante dans l’enseignement supérieur et en cohérence avec la stratégie de l’Union Africaine et l’Union Européenne. Ce projet porte sur la formation et la recherche, implique les 5 Régions d’Afrique, 10 universités partenaires et 10 membres associés de 13 pays d’Afrique couvrant ainsi 4 langues de travail (Arabe, Français, Anglais et Portugais) et 6 pays Européens (UE). Le projet vise à échanger des étudiants et des scientifiques dans divers domaines scientifiques en utilisant une approche multidisciplinaire qui entre dans les concepts « vivons bien (activités liées au Développement) et vivons longtemps (concept émergeant d’une seule santé) ». Cette approche permet d’intégrer efficacement les quatre domaines thématiques visés. Partant des champs d’intersection entre les biosciences moléculaires, sciences des matériaux, sciences de l'information et du numérique, et les disciplines traditionnelles telles que la biologie, la chimie et la physique, l'idée est de travailler sur deux technopoles émergentes : «Technopole on the health of the Environment, Animal, Man (TEAM) » promouvant le concept « d’une seule santé – one health » et la «Technopole on Information, Material and Energy Sciences (TIMES)» en tant que soubassement du Développement Durable. AFIMEGQ met en avant l’idée que les approches de développement doivent être multidisciplinaires, transversales et holistiques d’une part, et que la collaboration et la co-supervision des étudiants doivent permettre de fédérer des institutions jadis très éloignées et les amener à réaliser des objectifs communs d’autre part.